top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMaël

Une semaine de "pause" à Minorque

Dernière mise à jour : 24 mai 2023

Cette semaine, nous vous offrons, chers lecteur.ices, un journal de bord un peu différent des autres, et probablement moins intéressant pour nos ami.es voileu.ses. Cela dit, il est très riche en rebondissements !

Petit point contexte : notre bateau, le Five, nous est prêté par un propriétaire particulier. Une des clauses de notre contrat de prêt est que nous laissions son bateau à sa disposition pour une semaine de ses vacances, du 28/04 au 05/05. Nous devions lui laisser le bateau aux Baléares, à Minorque, étape de notre itinéraire. Comme nous habitons sur le bateau, il fallait trouver un endroit où nous loger, nous avons donc loué une maison à Minorque pour nous 7 pour la semaine. Celle-ci s’est donc déroulée presque exclusivement à terre, dans une location sur l’île de Minorque.

 

Vendredi 28 avril


Ainsi, le vendredi 28 avril, nous nous réveillons à 7h30 au mouillage, à quelques km de Ciutadella, ville principale de Minorque et lieu d’arrivée du propriétaire. Nous avons mouillé dans une petite crique tout près de notre location, aussi nous déchargeons nos affaires du bateau en annexe, à la rame puisque nous n’avons pas réussi à faire démarrer le moteur de l’annexe….

Nous commençons par déposer Guillaume à terre, avec son vélo après une traversée folklorique, puis après de nombreux allers et retours, le bateau est vidé. Le vélo nous sert à faire un relai avec l’annexe, et tout emmener à la location. Dans le même temps, une équipe reste à bord pour nettoyer le bateau de fond en comble, et le rendre tout propre à son propriétaire. Une fois ce travail terminé (après bien 2h30 de boulot quand même !), on prend la mer en direction du port, pour rendre le bateau à son propriétaire.


Le port étant complètement rempli à cause d’une régate d’optimistes, on ne trouve pas de place vraiment officielle, on s’amarre donc sur le ponton du chantier naval. On profite de cet emplacement pour descendre le moteur de l’annexe, et essayer de le réparer. Résultat : nul besoin de réparations, on avait juste confondu la vanne d’arrivée d’essence avec la manette de l’inverseur… ça ne risquait pas de démarrer !

On laisse donc le bateau à son propriétaire pour une semaine, et on part à pied en direction de la location, non sans oublier d’éclater quelques parts de pizza sur le chemin, parce que bon, on n’a pas mangé depuis au moins 2h alors tout le monde à faim.

Petit aperçu des rues de Ciutadella : c’est sympa !


Arrivés à la maison, c’est reparti ! On remange, et hop ça part en farniente ! Baignade dans la piscine (oui elle est sympa la maison), bronzette sur les transat’, lecture et jeux de cartes (retenez bien ces mots, ils vont revenir souvent). Petite interlude courses dans ce programme, et Guillaume profite d’être à terre pour tenter de faire réparer son téléphone et son ordinateur, cassés pendant le début de l’expédition. Résultat : ½ ! Téléphone réparé, pour l’ordi il faudra attendre d’être en France…

On s’amuse en mode art du cirque en arrivant à la maison, ça fait du bien un peu d’espace !

 

Samedi 29 avril


Le samedi, c’est début du week-end, et donc : grasse mat’ pour toute l’équipe, même Jean ! Au réveil, deux choses nous attendent : des superbes viennoiseries ramenées par Guillaume, et un mail du propriétaire du bateau. Dans celui-ci, il nous dit que le bateau exige des réparations, que nous n’avons pas pu faire pendant notre expédition, et que pour lui, notre projet n’est visiblement pas compatible avec un bateau comme celui-là. Il nous annonce donc vouloir récupérer le bateau dès notre retour en France, vers mi-mai, au moment où Jean (actuellement notre skipper) repart chez lui.

Coup dur donc pour l’équipe, qui décide de faire une petite séance de sport, Florine et Guillaume essayant de faire Insanity tous les jours de la semaine. Ils entraineront Marie et Matthieu avec eux pour une partie de la séance, pendant que Maël fait des étirements et un peu de boxe.


Après ça, c’est « cerveau » pour toute l’équipe, autour d’une grosse tortilla : on fait quoi maintenant ? On décide de profiter d’être à terre avec le wifi pour se lancer à fond dans la recherche d’un nouveau bateau pour notre expédition, en épluchant tout notre carnet d’adresses. Et ça commence par proposer une réunion le lendemain aux anciens de l’équipe…


On s’organise par binôme, chacun concentré sur un type de contact (ports, partenaires, yacht club, loueurs et propriétaires, …), et c’est parti pour toute la semaine ! On entrecoupe nos séances de travail de quelques pauses piscine, guitare pour Marie et Matthieu, et surtout tarot : LE jeu de la semaine (sauf pour Matthieu, qui est bien le seul de nous 6 à ne pas aimer ça).

 

Dimanche 30 avril


Le dimanche, jour du seigneur (il parait), pas de patates au beurre pour nous, mais on continue de bosser ! On appelle les anciens de l’association, qui nous rassurent sur le fait que l’on va trouver un bateau : en 2021 et 2022, ils sont passés par la même chose : ils avaient trouvé un nouveau bateau en quelques jours ou semaines ! Surtout, ils nous rappellent bien que l’achat d’un bateau pour Sea Plastics ne leur parait vraiment pas une bonne idée.

C’est un sujet qui revient souvent dans l’association, mais qui ne parait effectivement pas faisable en raison des contraintes d’entretien que cela pose, pas vraiment compatibles avec le changement annuel de l’intégralité des membres de l’association….

En soirée, une nouvelle personne intègre la villa : Amandine, une pote de Jean qu’il a invité pour passer la semaine aux Baléares. Autant profiter de la place en plus dans la maison !

 

Lundi 01 mai


Sans surprise, on continue de bosser et d’éplucher nos contacts un à un, entre espoir et résignation… Mais ça avance, il ne nous reste plus qu’à trouver LE bon plan bateau. Et surtout on reste supers motivés ! Jean et Amandine nous laisse bosser et vont se balader, pas de chance : le seul jour de pluie de l’année à Minorque (comment ça j’exagère ?!).

En fin de journée, pour décompresser un peu, Emma et Maël vont se baigner et bouquiner dans une crique tout près, pendant que le reste de l’équipe va se balader et manger des tapas à Ciutadella. Au retour, une bonne surprise nous attend : Jean et Amandine nous ont préparé à manger, il n’y a plus qu’à se glisser à table !

 

Mardi 02 mai


Devinez le programme du jour ? Chercher un bateau, et oui ! Amandine et Jean vont se balader, sous le soleil cette fois, et nous laisse charbonner à la maison. On tourne une petite vidéo à poster sur les réseaux pour annoncer notre recherche de bateau, et on continue d’appeler à droite à gauche. Tout cela est entrecoupé toutes les 15 minutes par Emma qui propose un tarot à tout le monde, elle est complètement saisie par le démon du jeu… Mais finalement en fin de journée, après 8h d’attente, on fait quelques parties jusqu’à 3h du matin.

Petit « behind the scene » du tournage de notre vidéo !

 

Mercredi 03 mai


De nouveau, Amandine et Jean nous laisse bosser et vont visiter l’île. Pour nous ça continue, ça bosse, avec quelques parties de jeux de temps en temps, ou un petit PLOUF dans la piscine ! Il faut quand même bien profiter de la maison !

Et normalement, c’est le moment où vous vous demander : mais au fait, qu’en est-il des résolutions sportives de nos amis Florine et Guillaume ? Et bien Florine a continué de façon assidue, avec une séance presque tous les matins. Pour Guillaume un peu moins, puisqu’il a tourné à 2 séances dans la semaine, mais c’est déjà bien !


Petite image de la maison en mode « open-space » comme elle l’a été toute la semaine !

 

Jeudi 04 mai


Nouvelle balade pour nos 2 compères marcheurs, mais cette fois en vélo, puisque Amandine et Jean se sont loué un petit vélo pour compléter celui de Guillaume, et pouvoir aller explorer plus en avant l’île de Minorque ! Pendant ce temps, à la maison, on continue de cherche un bateau, mais on fait également un gros point comptabilité et budget, pour évaluer l’état de nos finances.

Au retour de Jean et Amandine, Marie et Florine veulent profiter des vélos pour aller se balader, mais malheureusement celui de Guillaume est crevé, et la vanne de la chambre à air est cassée : il faut la changer ! Marie va donc se balader seule en vélo, et il se monte deux missions : une grosse mission course pour notre avitaillement du bateau puisque nous partons le lendemain de Minorque, et une mission changement de chambre à air du vélo ! Les deux seront accomplies avec brio. Résultat : on a largement assez à manger (même en cas de naufrage), et un vélo fonctionnel !

Guillaume essaie de regonfler son vélo, mais il faudra l’emmener chez un spécialiste…


On finira la journée sur un petit tarot, avec Matthieu ! On a réussi à le trainer de force dans quelques parties. Celles-ci seront coupées par un départ en courant de toute l’équipe pour aller voir un magnifique couché de soleil sur les falaises de l’île. On a même vu des cétacés au large ! Ha non pardon, c’était juste un gars sur un petit bateau à moteur, décidément la vue de l’équipe n’est pas incroyable… On dit au revoir à Amandine qui part très tôt le lendemain, on prépare nos affaires, et au dodo. Demain, on récupère le bateau et on rentre avec en France, dernière nuit à Minorque !


C’est beau, hein ?


Merci d'avoir lu, stay tuned pour la suite avec Matthieu à la rédac' !


78 vues0 commentaire

Comments


bottom of page