top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThibaud

Troisième semaine d'expédition : L'Espagne se rapproche !

Troisième semaine d'expédition marquée par notre passage dans les villes de Gruissan et Canet-en-Roussillon. Bonne lecture ! 🐟



Lundi 08 avril - Jour 16


Début de semaine pour l’équipage qui se prépare à une navigation assez agitée pour rejoindre son prochain port d’escale, Gruissan. La mission de la matinée est de trouver un téléphone pour Martin. Mission réussie pour notre trésorier qui s’offre un portable digne des plus grands influenceurs ! Cette journée marque aussi le départ de Thibaud à Montpellier pour s’occuper de sa blessure au visage. Retour en fin de semaine pour le Thib motivé à reprendre la voile rapidement. L’équipage réduit décolle de Sète aux alentours de 13h direction Gruissan. Les derniers coups de vents ont laissé une houle assez importante ce qui ne fait pas les affaires de l’équipe. Martin et Lena avalent prudemment un Mercalme, suivie d’Angélique après avoir combattu jusqu’au bout contre le mal de mer. Les prélèvements sont réalisés dans la douleur ! L’arrivée à Gruissan soulage l’ensemble de l’équipage après cette navigation éprouvante et cette fois-ci, bonne nouvelle, le bateau est amarré juste devant la capitainerie de compète ! La semaine s’annonce au top dans ces conditions, merci Gruissan ! 




Départ de l'Aotearoa depuis Sète. Photo prise par Thibaud qui les observe naviguer dans la houle


Mardi 09 avril - Jour 17


Le lendemain de cette navigation difficile, l’équipe se remet doucement de ses émotions. Étant arrivés à Gruissan plus tôt que prévu, nous n’avions donc pas d’ateliers de sensibilisation à réaliser. On se permet donc de s’octroyer une petite grasse matinée. Lena et Angélique se motivent à faire une séance de sport : faut bien des muscles pour pouvoir wincher la grande voile comme des pros ! Le reste de l’équipe bosse sur ses projets personnels. A midi, Arnaud propose de découvrir les restaurants qui nous entourent et l’équipe n’y émet aucune objection. On trouve donc rapidement un restaurant vu sur le port qui plaît à tout le monde et on profite de ne pas devoir  faire à manger pour une fois ! Le reste de l’après-midi est assez calme, on travaille sur la sensi en essayant d’améliorer nos stands. Le soir arrive vite et il est déjà temps de préparer le bateau car nos voisins de port viennent prendre l’apéro. C’est donc après quelques bières et de bons conseils de nos voisins pour éviter le mal de mer que l’équipe Sea Plastics s’endort, avec déjà l’envie de repartir en navigation ! 


Mercredi 10 avril - Jour 18


Deuxième jour à Gruissan, Martin se lève aux aurores pour voir le levé du soleil au sommet de la tour de Barberousse. Pendant qu’Angélique visite Gruissan avec un footing et Arnaud fignole des petites réparations sur notre beau bateau,  Lena et Martin s’en vont pour une petite marche/ visite afin de ravitailler le bateau.  Au retour, chargés comme des mules, ils trouvent un habitant de Gruissan qui les ramène au port en voiture en partageant des p’tits tips touristiques sur sa ville natale. Après avoir résolu un véritable casse-tête chinois pour parvenir à ranger toutes ces courses dans le bateau, l’équipe se met à travailler sur un gros sujet : l’itinéraire. En revoyant l’itinéraire prévu, on s’est mis d’accord qu’il n’était pas très adapté car il impliquait beaucoup de navigation pour trop peu d’escales. On a donc réfléchis à  plusieurs itinéraires avant d'en définir un qui nous convenait à tous. Résultat : on ne fera qu’une escale en Corse afin d’avoir plus de temps en Sardaigne et on aimerait travailler sur un sujet concret de gestion des déchets en Sicile. Le soir, pour se défouler, Martin emmène Angélique et Lena à son spot de lever du soleil pour cette fois, le voir se coucher. Spot très sympa avec une très belle vue sur le village de pêcheurs et ses étangs mais qui demande quelques compétences en escalade pour y accéder (ce qui n’est pas le cas pour tout le monde).



Petite vue du coucher de soleil sur Gruissan, sympathique !



Ne tombez pas s'il vous plait les filles !


Jeudi 11 avril - Jour 19


Aujourd'hui l’équipe Sea Plastics se pose un peu, c’est une journée studieuse. On envoie des mails, on passe des appels (parfois avec un super accent anglais)… bref, on organise notre venue dans les futurs ports de notre itinéraire. En fin de journée, une conférence au port de Gruissan était prévue mais malheureusement elle a dû être annulée car il n’y avait pas assez de monde. L’équipe, pour décompresser de cette dure journée, part faire un footing. Martin part vers la chapelle de Notre Dame des Auzils et Lena et Angélique partent vers la plage des chalets dans les lueurs du coucher de soleil. En rentrant vers le bateau, les filles aperçoivent une grande traînée lumineuse dans le ciel. Un météore est entré dans l’atmosphère ! C’est une belle occasion pour l’équipage de faire un vœu.


Vue panoramique sur le village de Gruissan 🏠


Vendredi 12 avril - Jour 20


Vendredi, la journée à Gruissan commençait par la sensibilisation des enfants du centre aéré local. Nous les avons gâtés, au programme : jeux autour de la pollution plastique avec Léna, atelier scientifique avec le filet manta animé par Angélique, et enfin visite de l'Aotearoa avec Martin pour s’immerger dans la vie de l'équipe. Ce sont les premiers enfants à visiter le bateau depuis le lancement de l'aventure… Tous sont interpellés par le four rotatif du bateau, la pompe à eau de mer, et l'état de la chambre de Martin (qu'il pensait pourtant avoir rangé, mais passons). Quelques crises majeures sont évitées de justesse par l'équipe : Angélique évite au filet manta de succomber aux piétinement des enfants trop enthousiastes, Lena réussie miraculeusement à ne pas se faire voler les cartes de nos jeux, et Martin reste très évasif sur le contenu d’un des tiroirs malgré l'insistance des enfants (C'est la cache à Rhum de l'équipe). 


L’après midi est placé sous le signe de la détente : pour découvrir le coin, l'équipe décide de louer des tandems et se balade dans la garrigue et sur le littoral. Arnaud connaît bien la discipline. Il initie Angélique rapidement, et elle assure grave. Les débuts sont plus laborieux pour le duo Léna-Martin qui sème la terreur auprès des piétons malchanceux. Sans rancune, Narbonne plage… 


Le soir, les retrouvailles avec Thibaud sont accompagnées d’un festin sous les étoiles. Celui-ci prouve à l’équipe sa vitalité retrouvée lors d'un concours de ricochets. L’équipage est à nouveau au complet. 



Thibaud et Martin prêt à drifter sur les routes de Gruissan


Martin et Angélique derrière un magnifique poteau d'éclairage


Samedi 13 avril - Jour 21


Dernière journée à Gruissan pour l’équipage ! Ce matin, il fait beau et chaud ! On sort les shorts et t-shirts pour la première fois ! Thibaud et Angélique partent en premier pour la matinée de sensibilisation au marché de Gruissan qui est d’ailleurs rempli de monde en ce samedi ensoleillé. Ils sont ensuite rejoints par Martin et Lena. Au bilan de cette sensi, pas mal de monde avec qui nous avons pu discuter et de belles rencontres. 

On décolle donc vers 14h du port direction Canet-en-Roussillon ! Cette fois-ci, pas de vent à l’horizon ce qui nous oblige à tirer des bords (deux bords précisément) pour rejoindre notre destination. Les conditions sont idéales, ce qui nous permet de réaliser un prélèvement au large des côtes. Autrement, tout le monde s’occupe à sa manière pendant cette navigation peu agitée. Lena, Angélique et Martin lisent leurs livres respectifs, Thibaud passe son temps à scruter l’horizon à la recherche de bestioles marines et Arnaud termine ses derniers Sudoku. On a eu aussi l’honneur de croiser un poisson-lune (appelé aussi Mola), immense poisson osseux à la silhouette extrêmement intrigante. 

On en profite aussi pour admirer un magnifique coucher de soleil offrant une magnifique vue sur les Corbières occidentales. On arrive donc vers Canet aux alentours de 2h du matin. L’ensemble de l’équipage semble éprouvé par cette journée et part s’endormir avec en tête la sensibilisation du lendemain au marché de Canet. 



Martin et Léna qui excellent dans la prise de pause photo


Thibaud et Angélique peut être un peu moins à l'aise dans la discipline


Puis, Arnaud qui semble être maitre dans la discipline


Et enfin, surement l'un de nos plus beau coucher de soleil en pleine navigation ⛵️


Dimanche 14 avril - Jour 22


C’est dimanche, et pour ne pas changer, c’est sensibilisation pour nous ! Thibaud et Martin décollent au marché vers 9h30 afin de commencer la sensi. Bonne nouvelle, le soleil est encore parmi nous avec des températures plus que clémentes ! Léna et Angélique les rejoignent et s’occupent du stand jusqu’à 13h. Nous avons aussi eu l’honneur d’accueillir la famille d’Angélique sur notre bateau avant de se lancer dans la préparation du déjeuner. Au menu, c’est salade (pour ne pas changer…). Cependant, l’équipage innove en terme de salade avec de nouveaux ingrédients toujours plus novateurs tels que les pommes, oranges, noisettes ou encore pois chiches. Nos salades Sea Plastics, elles déchirent !

L’après-midi est libre pour l’équipage. Lena et Martin prennent leurs courages à deux mains et partent se baigner avec le respect de Thibaud resté au bord à les observer se lancer des algues avant de se lancer dans son footing. Après cet après-midi détente, nous avons eu l’honneur d’être conviés à dîner chez les parents d’Angélique pour un repas pouvant être qualifié de royal ! Merci pour ce moment :) 

C’est donc après un bon repas riche en nourritures et en boissons que nous retournons sur notre petit voilier avant de commencer la nouvelle semaine.  



Martin en pleine discussion avec le poulpe de l'aquarium de Canet


Nos valeureuses plantes affrontant les vagues de la Méditerranée 🌱


Thibaud en pleine sensibilisation auprès des plus jeunes à l'aquarium de Canet



C'est donc tout pour la troisième semaine d'expédition SeaPlastics 2024 ! A la semaine pour la suite des aventures :)




82 vues0 commentaire

Comments


bottom of page