top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMarie

Nouveau départ

Cher.es Plastikos, bienvenue dans le tout premier JDB de notre nouvelle aventure : nouveau bateau, nouveau skipper, et reprise de la mer après une longue période de creux ! Ca nous rajeunit tout ça.


Compteur de personnes sensibilisées :






 

Mercredi 24 mai


Après avoir laissé le FIVE derrière nous, nous revivons nos débuts : la team SEA Plastics est divisée en une équipe terre chez Florine, dans les environs de Marseille, et une équipe mer, à bord de l'Aotearoa à Saint-Raphaël.


Ce nouveau départ, comme le premier, se prépare ! Nous avons dit adieu à une bonne partie de nos affaires. Le nouveau bateau ne fait que 11m de long contre 15m pour le FIVE. Alors nous nous sommes très clairement serrés la ceinture. Au QG de l’équipe terre, c’est donc le grand ménage de printemps. On trie mais on en profite aussi pour donner un coup de neuf au matériel de sensibilisation et tout un tas de truc administratif, en plus de préparer les sensibilisations à venir sur Marseille.


SEA Plastics en open-space


Pendant ce temps sur l’Aotearoa, Maël et Guillaume préparent notre arrivée à bord. Ils ont l’honneur de rencontrer le nouveaux capitaine, Philippe Bensimon, qui nous arrive tout droit du Jura. Sa première mission est d'amener le bateau sur Marseille. Philippe n’aura pas attendu pour se mettre dans le bain. A peine quitté Saint-Raphaël que le moteur tombe en panne. Au milieu d’un cours de voile, coincé dans le chenal, Philippe ne se démonte pas et remonte face au vent en enchainant les virements de bords. Maël se rend dans la trape moteur pour l'activer à la main. Une fois au large, l’équipe découvre que le câble d’accélérateur du moteur est sectionné. Encore du bricolage pour nos matelots ! Heureusement, ils adorent ça :

Guillaume et Maël du pôle bricolage proposent leurs services 24/24

 

Jeudi 25 mai


2h37 : Arrivée de l’équipe mer à Porquerolles où ils font étape.


A terre, cela fait bien longtemps que les marmottes roupillent... Les éclairs et la pluie qui tombent sur les fenêtres repoussent même un peu le levé.


C’est finalement à la même heure, une fois la tempête passée, que les 2 équipes décolleront vers Marseille.


La fatigue se fait ressentir du côté de l'équipe mer...


L’équipe terre se rend quant à elle dans une école pour sensibiliser 4 classes. Nos récits sont maintenant beaucoup plus riches de nos aventures et de notre expérience !


L’équipe mer atteindra finalement le vieux port de Marseille à 20h. Les retrouvailles auront lieu autour de la table d’un restaurant italien. L’équipe est maintenant au complet avec son nouveau skipper Philippe.


Quelques clichés de notre journée à Marseille

 

Vendredi 26 mai


Après une dernière session de travail, l’équipe terre abandonne son QG provisoire, la voiture chargée des affaires pour le bateau. Direction le Vieux-Port pour prendre ses appartements dans l'Aotearoa !


Le soir, d’étranges détonations tirent l’équipe à l’extérieur du bateau. Le port s’embrase ! La ville célèbre la commémoration des 30 ans de la victoire de l’OM en ligue des champions. Pas de doute, entre les motos qui grondent et les supporters surexcités, nous sommes bien à Marseille.


 

Samedi 27 mai


Prendre son petit déjeuner au cœur du port de Marseille à quelque chose d’assez magique. Se rendre aux sanitaires en pyjama au milieu des touristes guindés, également.


"C’est Marseille baby !"


Ce matin, pour quatre d’entre nous c’est notre première sortie sur l’Aotearoa !

Vos pirates du plastique en direction de l'île du Frioul


L'association Wings of the Oceans et le Parc National des Calanques nous y attendent. Au programme : caractérisation des déchets collectés sur l’île ! On commence tranquillement par une baignade et un pique-nique commun. L'occasion d'échanger chacun sur les projets des un.es et des autres, de se donner des coups de pouce et de faire un point sur les connaissances actuelles. Puis nous nous mettons au travail.


Même le plus petit des déchets sera trié !


La caractérisation des Wings donnent tout son sens au ramassage de déchet. Il permet de révéler certains déchets redondants et de pointer du doigts les responsables.


En fin d’aprem’, l’équipe retourne sur Marseille pour animer une conférence dans la brasserie ZOUMAÏ. L’expérience est marrante, bien loin des sensibilisations traditionnelles auprès des primaires.

Pierre, feuille, papier, ciseau : le jeu le plus rigolo


L’équipe profite de sa dernière soirée sur Marseille pour un peu de « PartyParty » .

 

Dimanche 28 mai


Tout doux bijou.


Chacun émerge à son rythme.


Quand tout à coup...

Les cris de Philippe raisonnent dans le Vieux-Port ! En glissant sur la passerelle, celui-ci a laissé filer son Iphone dans l’eau. Nous retrouvons donc Philippe, tout habillé, cherchant son téléphone dans les eaux du port. Matthieu et Maël plongent tour à tour mais le téléphone est introuvable et surement trop profond. C’est finalement un plongeur d'un club du coin qui parviendra à le retrouver après 1h de recherche. Le téléphone se ralluma comme par magie dans les mains de Philippe. Afin d’assurer le coup, il passera tout de même les 48 prochaines heures dans de la litière pour chat. A suivre… En espérant qu’aucun de ces protagonistes n’attrapent de panaris à cause des eaux exrèmement sales du port.


Nous partons en fin d’aprem’ vers Cassis, notre mouillage du soir :

"Ciaooo" - Floflo trop contente de quitter Marseille


Un débrief et un dodo plus tard, nous voilà au lendemain.


Loin des tumultes du Vieux-Port, nous avons monté le tangon pour nos échantillonnages

 

Lundi 29 mai


Ce matin on reprend les bases sur l’Aotearoa. Après une pause navigation assez conséquente pour nos matelots, on refait un point matos et vocabulaire. On met en place des quarts de jour avec de nouveaux respo’ navigation et on repart direction La Seyne-sur-Mer pour notre prochain évènement de sensibilisation : Les Journées Rade Bleue.


Promenade dans la Seyne-sur-Mer


Les Rades Bleues sont un évènement pour les scolaires sur 3 jours, se déroulant dans les ports de La Seyne-sur-Mer, Toulon, et Saint-Mandrier. Plusieurs associations présentent des ateliers que les enfants visitent par petits groupes.


L'idée de passer 3 jours non stop avec des enfants rend l'équipe toute chose...

 

Mardi 30 mai


Dormant dans le carré, Guillaume et Florine sont les premiers levés. Au moment de partir monter le stand des Rades Bleues, Guillaume ouvre la salle de bain qui nous sert de placard de rangement ...


et là,


c'est

le

DRAME.


La salle de bain s'est inondée d'eau de mer durant la nuit.


Le bateau devient un tancarville.


On commence à avoir l'habitude de ce genre d'aléa. Donc ça n'empêchera pas SEA Plastics de mener ses sensibilisations comme si de rien n'était !



J'espère que la reprise de nos activités vous plait ! Nous ouiiii ! On a hâte de vous raconter la suite.

85 vues1 commentaire

1 Comment


François Peloille
François Peloille
Jun 03, 2023

Trop content de voir que vous avez trouvé une nouvelle monture et un nouveau skipper ! L'aventure continue ! Bravo !

Like
bottom of page