Rechercher
  • Cosme

Lundi 11 mai - Déconfinement, Jour 1

- de Port Cros à Cogolin -


Deux bonnes nouvelles aujourd'hui. Premièrement, le confinement est officiellement levé et la navigation peut reprendre. On devrait apercevoir plus de bateaux sur le plan d'eau. Deuxièmement, le vent est passé à l'Ouest. Facile d'aller à Saint-Tropez puis Nice, il est dans notre dos.


Nous décollons à 8h. Même chanson que hier. Il faut appeler le sémaphore de Porquerolles pour le tenir au courant. Cette fois-ci, la liaison est mauvaise. Nous ne parvenons pas à nous faire comprendre. Tant pis, ils nous d aun besoin. Nous hissons la grand voile en plus du génois ! Le Dune a fier allure et file sur l'eau.

Je prends conscience que c'est un bateau extrêmement puissant. Il demande une grande énergie lorsqu'il faut border les voiles, les hisser et les ranger. Comme le dit Erick, la voile c'est des efforts intenses pendant 30 secondes, et de la technique le reste du temps. En retour, il se tend, il se cabre et donne tout ce qu'il a dans le ventre pour nous amener à bon port.



Une fois que les voiles sont bien réglées, je me réfugie à l'intérieur pour faire de la compta. Une tâche ingrate mais essentielle. C'est à cet instant précis qu'un poisson lune vient saluer le reste de l'équipage. Bien sûr, il disparait aussitôt que ma tête sort du cockpit... Une heure plus tard, le sémaphore de Porquerolles nous recontacte. Il veut simplement prendre de nos nouvelles et vérifier notre position. Il est convenu que nous appelerons le sémaphore du Cap Camarat lorsque nous rentrerons dans son secteur. La navigation continue paisiblement, rien de spécial à signaler, à part un voilier aux voiles bleues qui se fait harceler par un sémaphore. Ils feraient ien d'allumer leur VHF ceux là!




- Escale à Cogolin -


Nous entrons dans la baie de Saint-Tropez en début d'après-midi et nous dirigeons vers les marines de Cogolin. C'est le seul port aux tarifs raisonnables dans la zone! L'amarrage se passe sans trop de soucis, même si les employés du port râlent un peu. Erick leur a donné la longeur à la ligne de flottaison (12,60m) plutôt que la longueur max (16,60m). Mais bon, ça permet de payer moins cher!


Si tôt le bateau rangé, nous enfilons nos masques d'apparât et partons explorer port Grimaud, qui est juste à côté. C'est un village magnifique, une sorte de petite Venise aux parfums de Provence. Nous y entrons en annexe, par le port, et nous perdons dans un dédale de canaux, au milieu de maisons colorées et de yacths privés. La journée se finit sur le bateau, avec une bouteille de rosé fraiche et des biscuits apéritifs!




0 vue
paca
ministere
université_barcelone
CNES
MERCATOR
VEOLIA
natixis
sorop
EY
helloasso
fondation apt
argonautica
MARBEC
aquarium et embiez