Journal de bord de l'équipage 2019

Avant d'arriver à Port Vendres, nous avons subit un "Grain", Le vrai grain tropical où nous étions tous en tee-shirt en train de faire un échantillonnage et il s'est mis a pleuvoir des trombes d'eau. Au loin, nous voyons l'orage qui éclate au dessus de Port Vendres où nous devons nous rendre. Il y a beaucoup d'éclairs c'est impressionnant. C'est notre premier orage en bateau.Nous ressortons nos vestes de quarts qui ne nous avaient pas servis depuis un moment et nous naviguons jusqu'au port de Port Vendres. 

La tempête se calme et le soleil se remontre, l'occasion pour nous de nettoyer le bateau et après une semaine sur un corps mort à 8 dans le bateau avec l'équipe 2020 et Méric, il y a du boulot!

Nous passons ensuite à l'organisation de la conférence. Le port n'a pas eu l'occasion de communiquer sur la conférence... nous avons donc peur qu'il n'y ai personne. Heureusement, nous avions aussi parlé avec les moniteurs d'un des clubs de plongée de Port Vendres qui sont venus et qui ont ramené du monde! Cette conférence qui s'annonçait être un échec a finalement mené à des échanges très intéressants. Et pour continuer les conversations et se détendre après la conférence, la chambre de commerce et le port avaient prévu... un pot!

port vendres

Gruissan

Nous partons très tôt le matin. Tout se passe bien, nous sommes au portant, le bateau ne bouge pas trop et nous avançons vite ce qui permet aux plus fatigués de poursuivre leur nuit. Mais ça c'était avant que l'orage vienne sur nous... 

Le vent est violent et les éclairs sont juste au dessus de nous/ Nous avons qu'une peur c'est de prendre la foudre... Perrine reste dehors pour barrer et nous interdit de sortir. Nous sommes donc tous les trois dans le carré à lire sur internet "comment éviter de prendre la foudre en bateau",  ce qui n'est pas forcément la meilleure idée... Heureusement un changement de vent violent ouvre le placard à épice ce qui nous donne une bonne activité, nettoyer le curry qui recouvre l'intérieur du bateau!!!

La tempête finie par se calmer et nous arrivons à Gruissan. Nous avalons des pâtes au pesto rosso et faisons une grande sieste avant de préparer la conférence du soir. Nous avons la chance d'avoir une salle magnifique et le département environnement de la ville de Gruissan nous fait l'honneur de sa présence. Le pot de fin de conférence nous permet de rencontrer les gens qui étaient nombreux.

Le lendemain, nous recevons à notre stand une école de loisir à qui nous présentons notre travail.

Nous reprenons ensuite la route en direction de Saint Mandrier où nous nous reposons un peu avant la traversée... pour la Corse!

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube